Interruption des programmes : la bonne surprise de The Other Colors

Je vous donne l’info en avant première : the Other Colors sort enfin son premier album.
J’ai eu la chance de pouvoir récupérer la précieuse galette à la maison (en fait, j’ai mes entrées !)  et j’en suis déjà à ma troisième écoute à fond dans l’appartement.
Cela ne ressemble à rien de ce que l’on peut entendre et pourtant la plupart de ces titres sont déjà des classiques.
Une pop électronique entre fête et lendemain de fête, avec une impro à la Jimmi Hendrix que j’adore particulièrement…

 


mademoiselle you, héroïne de l’album


A découvrir absolument pour ceux qui n’ont pas suivi la saga de Rose et Noire (Marie Möör, toujours aussi élégante et Laurent Chambert, toujours aussi surprenant) ,
à se le repasser sans modération pour ceux qui étaient déjà fans.

 

Voici le communiqué de presse que l’on trouve sur le site, avec tous les liens. Sur le site, vous avez des extraits de tous les titres :

COMMUNIQUE DE PRESSE :

361 est le premier album de The Other Colors.

 

Produit par Laurent Chambert, The Other Colors lancé en 2007 dans la perspective ouverte par Rose Et Noire
(2 albums signés Chambert/Möör parus chez Discordian/EMI en 2003 et 2006) pousse encore plus loin l’exploration des territoires électroniques.

 

L’aventure Rose Et Noire avait suscité un réel intérêt du public, la curiosité de la presse (D-Side,
Elegy, Side-Line,
Octopus, Trax, Wire…), et même un peu plus que de la curiosité avec Libération et la distinction de leur premier opus comme sélection “Albums de l’année 2003”.
Gageons qu’il en sera de même pour The Other Colors.
“Nous espérons, en affirmant certaines orientations, – pas uniquement musicales, mais qui ont trait aussi aux choix de production, de diffusion, de représentation – rompre tout en gardant le
meilleur de ce que nous sommes capable de faire. “. LC

Aux manettes, les mêmes auteurs donc, mais pour une direction sensiblement différente, plus audacieuse, singulière.
En mai dernier, la performance Brise la glace à l’occasion de la soirée des target=”_blank”>Qwartz 2008 au Cirque d’hiver, nous en donnait un aperçu plus que probant et recevait un bel accueil de la part du public et des professionnels qui venaient de décerner
à Laurent Chambert le Qwartz “Musique expérimentale”, pour un autre projet Suspense.
Il prépare également une nouvelle pièce électro-acoustique à paraître très bientôt sur le label Signature de France Culture.
Une actualité dense pour cet artiste qui sait jouer de la surprise, et apparaître là où on ne l’attend pas.

 

C’est un trait largement partagé avec Marie Möör qui illumine l’album 361 de sa voix et de ses textes, et dont on a
pu
apprécier récemment les lyrics composés pour Christophe ( La man, J’aime l’ennui, Parc Rimbaud (Wo Wo Wo Wo) et Odore Di Femina sur son dernier album).

 

“361 réunit tous les ingrédients d’un album pop : voix-textes-pièces courtes. Il n’a pourtant rien de normalisé.
Si le genre y est pris au pied de la lettre, la facture sonore de 361, sa plasticité, son exubérance, son crépitement,
produisent des sensations inattendues, laissant chacun à son écoute, nommer ce qu’il y trouve.
Immédiateté, émotion puissante. Une expérience que l’on garde en mémoire : voici,
à l’écoute de cet album passionnant, une redéfinition de la « pop ». ”
Eric Périer (InstantNetLabel).

Pour revenir sur les positions deThe Other Colors, signalons qu’il n’y aura pas de commercialisation au format mp3. “Les
logiques de la diffusion commerciale mp3 démembreraient le projet ; bien que constitué de « tracks » ou chapitres, il s’agit de proposer à toutes les écoutes exigeantes et attentives une histoire
qui n’a de sens que dans la saisie de son ensemble. “. LC


Voilà qui est dit : écoutons maintenant !

DB

*Le CD Audio sera mis en vente sur ce même site au prix de 15 Euros (frais de port inclus).
Expédition à partir du 31 octobre 2008.

 

 

One comment

Comments are closed.