Home » Sur le métier, At work (Paris, ~2000)

Sur le métier, At work (Paris, ~2000)

myriam-balay-archive grande piece tisseeSur le métier, At work, (Paris, ~2000)

Mon gout pour le tissage et les tissus artisanaux vient de loin. Dès mon enfance, j’ai été en contact avec des tisserands du centre de la France (ma Loire natale) qui perpétuaient des traditions de tissage pour des pièces destinées principalement à la confection. C’est je crois la profusion des fils et la précision des gestes qui m’ont d’abord attirée : merveilles pour mes yeux d’enfant.
Durant mes années d’étude aux Beaux Arts de St Étienne, la découverte des travaux de Anni Albers m’a profondément marquée, en me montrant à quel point le tissage pouvait œuvrer dans de multiples dimensions.
Le textile a toujours été ma matière de prédilection, même lorsque je travaillais plutôt dans le spectacle vivant.
A partir des années 1990, je me suis formée au tissage durant mes séjours en Inde, qui ont donné lieu à mes premiers projets professionnels et la création d’une agence de design textile. Sa reconnaissance par de grands professionnels et des personnalités que j’admirais m’a encouragée à poursuivre dans cette voie.
Dès 2014, j’ai commencé à revisiter ce travail sur les grandes pièces avec mes bracelets LOOM qui sont en miniature,  simples et faciles, comme des palettes de couleur à porter au poignet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.